Quelle est l’épaisseur recommandée pour l’isolation extérieure d’un mur ?

AccueilMon actuQuelle est l'épaisseur recommandée pour l'isolation extérieure d'un mur ?

Vu la situation du monde et de notre économie, les énergies coûtent de plus en plus cher. La crise économique qui suit logiquement celle du Covid a fait naître une inflation, dont tous les ménages doivent subir les effets. De plus, la crise géopolitique due à l’invasion de l’Ukraine par la Russie complique les choses : le gaz et l’électricité n’ont jamais coûté aussi cher. Les ménages français sont donc de plus en plus contraints par des dépenses énergétiques croissantes.

Mieux isoler pour moins dépenser

Que faire pour s’en sortir ? C’est justement le plan qu’a échafaudé en partie le gouvernement, pour lutter contre les passoires énergétiques. Certes, cette idée de pousser les Français à mieux isoler leurs habitations comme les logements qu’ils mettent en location n’est pas nouvelle. Mais elle s’inscrit pleinement dans la série des actions qui doivent être faites par tout un chacun pour mieux supporter les effets de la crise. En effet, mieux un logement est isolé et moins ses habitants dépensent d’énergie pour se chauffer l’hiver ou pour rafraîchir l’air intérieur en été. Mais de quelle manière procéder ? Quelle est l’épaisseur recommandée pour l’isolation extérieure d’un mur ? Comment être sûr de ne pas se tromper ?

Quelle est l’épaisseur recommandée pour l’isolation extérieure d’un mur ?

Dans le bâtiment il existe des normes. Ainsi, par exemple, la composition de certains matériaux composites est soumise à certaines règles. De même, une installation électrique doit respecter certains principes. Pour ce qui est de l’isolation des murs et des toits, là encore il y a des choses qui sont fixées. Posons-nous alors la question : quelle est l’épaisseur recommandée pour l’isolation extérieure d’un mur ? La réponse varie en fonction du matériau pour lequel l’entreprise responsable des travaux a opté. On considère que l’épaisseur de l’isolation sera comprise entre 9 et 14 centimètres :

  • s’il s’agit de mousse, on aura une épaisseur d’environ neuf à dix centimètres
  • s’il est question d’utiliser la laine de verre ou de roche, on avoisinera sans doute les quatorze centimètres

Si vous ne savez pas comment choisir, essayez ici d’avoir de plus amples informations.

Comment être sûr que l’isolation sera meilleure ?

L’avantage de cette façon de faire, en isolant les murs par l’extérieur, permet de ne pas perdre d’espace à l’intérieur de l’habitation : tout se passe sur la partie externe des murs. Une fois que l’on a choisi pour la laine de verre ou de roche, voire pour la mousse, on sait a priori à quoi s’en tenir, en matière d’épaisseur de l’isolation mais cela n’influe pas sur la surface habitable.

Une meilleure isolation a des effets immédiats

Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : l’entreprise spécialisée qui intervient pour isoler la maison s’engage sur le résultat. Cela signifie que dès la saison suivante, on constatera déjà les effets des travaux effectués. On aura donc tout de suite une meilleure isolation, et on n’aura pas besoin d’augmenter systématiquement le chauffage en hiver, de même qu’on ne souffrira pas tant de la chaleur l’été.